quartier latin • paris VIe
Disponible à la vente Contactez-nous

Mauresques et négresse d’Alger fumant le narguilé par Félix J. A. Moulin 1856

Félix Moulin (1802-1875) fut l’un des premiers à adopter le daguerréotype et à constituer une œuvre à caractère explicite et sulfureuse, ce qui lui valut dans un premier temps une condamnation pour atteinte aux mœurs, puis une œuvre officielle et cautionnée par Sa Majesté l’Empereur Napoléon III. C’est ce deuxième volet de son travail qui nous intéresse ici. Plus particulièrement son voyage en Algérie entre 1856 et 1858. Il rentra de ces années avec près de trois-cent vues photographiques. Des portraits, des scènes composées ainsi que des paysages. C’est sous le titre L’Algérie Photographiée que paraissent plusieurs centaines d’épreuves sur papier albuminé, légendées et classées. Les vues que nous proposons ici ont manifestement été prises durant cette période et s’inscrivent très certainement dans le corpus de L’Algérie Photographiée. Nous pouvons y trouver une scène posée avec des soldats et des dignitaires arabes, une scène avec des femmes en groupe ainsi qu’un portrait de trois femmes dont une fumant le narguilé. Les légendes sont celles données dans l’édition originale de 1858 dédicacé à Louis Napoléon Bonaparte disponibles sur le site Gallica de la BnF.
La note de l’expert
Année

1856-57

Pays

Algérie

Procédé

Tirage albuminé

Prix

Sous différents angles

Contactez-nous

Vous avez un article similaire ?
Demandez une expertise

Ces objets pourraient aussi vous intéresser

Coffret en forme de livre avec négatifs 13x18cm

Beau rangement pour photographies et négatifs sur verre en forme(…)

Painter’s studio, attributed to Le Blondel

This fantastic albumen paper photograph represents a painter at work(…)