Lampe au magnésium

La lampe au magnésium présentée porte la marque de Joseph Solomon. Il en avait déposé le brevet le 30 septembre 1864. Il apparait que cette lampe est considérée comme la première employée pour la photographie à la lumière artificielle. Voir par exemple le Répertoire Encyclopédique de Photographie par Henri de la Blanchère 1866 Tome VI Page 22 : « …/… Lampe au magnésium, à présent en usage.../... celle qui été construite la première, et qui a conservé le nom de son inventeur, et se nomme lampe Solomon…/.. ». La lampe Solomon se compose : d’un support tripode, d’un réflecteur mobile par crémaillère et d’un  mécanisme d’horlogerie protégé par un carter. Ce dernier se remonte à l’aide d’une clé. Il sert à entrainer le ruban de magnésium dans sa gaine tubulaire qui le conduit jusqu’au foyer du réflecteur où il doit se consumer. La vitesse d’entraînement varie selon la position des pales qui peuvent tourner suivant leur axe. Hauteur 21 cm. Cette lampe présente un certain caractère de rareté.
La note de l’expert
Marque

Lampe au magnésium Solomon

Année

Ca. 1870

Pays

France

Prix

Vendu / Sold

Sous différents angles

Contactez-nous

Vous avez un article similaire ?
Demandez une expertise

Ces objets pourraient aussi vous intéresser

Dos film Eastman à rouleaux pour jumelle Bellieni 9×12

Dos film Eastman à rouleaux. Format 9×12 cm. Fabrication en(…)

KINAX II bordeaux

Joli  et rare modèle du fabricant montreuillois d’appareil photo. Ici(…)